N

Notre note ?

14/20

Il était une fois...

L'histoire de la salle dans les grandes lignes

Vous êtes à la recherche de sensations fortes ? Passionnés de thrillers et autres histoires de serial killers ? Vous vivez uniquement pour les frissons et les sueurs froides ? Vous êtes au bon endroit ! L’expérience que vous propose Exit Games Fest simple : être les victimes d’un tueur au rituel d’exécution bien spécifique. Le malade qui vous a kidnappé et qui vous retient prisonnier est connu sous le nom du Collector. Son surnom fait d’ailleurs la une de tous les journaux de Suède.  

S’il est si célèbre, c’est avant tout parce qu’il drogue ses victimes, les kidnappe, puis les torture en conservant un souvenirs de celles-ci, bien souvent un trophée de chair. Dans ce contexte plutôt sympathique, nous sommes ravis de nous prêter à ce jeu macabre. Livrés en pâture à un psychopathe sans merci, notre seule chance de survie est d’être aussi tordus que notre propre ravisseur. Une heure pour échapper à une mort certaine.

Résumé de notre périple

Notre expérience en quelques mots

La game master nous conduit dans un sous-sol plongé dans la pénombre. Impossible de savoir où nous mettons les pieds. Nous sommes séparés dès le début du jeu, chacun entravé par un obstacle différent. Pourtant, c’est bien à deux que nous allons devoir nous libérer. Un tic-tac résonne, une voix grave se fait entendre, la chair de poule également. Le tueur en série commence à nous raconter une histoire, puis est interrompu, nous sommes seuls. Réel contretemps ou plan machiavélique, nous ne tarderons pas à le découvrir…

Au delà des éléments visibles, ce sont surtout les détails intangibles qui jouent avec nos nerfs : l’obscurité, la promiscuité, les bruits de source inconnue, la séparation physique. Le climat dans lequel nous évoluons est glauque, la tension est palpable. Tout est fait pour que nos émotions prennent le dessus sur ce sentiment de rationalité avec lequel nous avons pénétré dans cet escape game. Le décor n’est d’ailleurs pas très élaboré. Mise à part un fauteuil de dentiste ultra réaliste et quelques taches de sang, le lieu est assez sobre. Les concepteurs de ce jeu d’évasion misent avant tout sur la paranoïa des joueurs pour installer une ambiance, un décor sensoriel.

Le déroulement est plutôt linéaire et repose sur de nombreux cadenas. Toutefois, certaines surprises sont appréciables et font évoluer le gameplay. Il existe une certaine interaction avec le décor, une mise en scène qui fait intervenir le psychopathe comme un participant actif de la partie. De même, des rebondissements parfois inattendus pimentent l’expérience et peuvent générer des moments de panique.

Si l’idée de départ est plutôt prometteuse, The Collector se révèle être inconstant au niveau de sa qualité de jeu. Certains détails sont parfaits pour mettre dans l’ambiance, d’autres sont décevant et un peu cheap. Mention spéciale pour l’avant dernière énigme qui résume à elle seule la tension ressentie tout au long du parcours. En résumé, un escape game amusant, stressant et où la cohésion revêt des allures de survie. La porte se referme, vous êtes enchaînés et avez avez une heure pour sortir, bon courage.

N

Notre note ?

14/20

Nos critères

Les plus et les moins de la salle

Intuitivité : 4/5
Immersion : 3/5
Originalité : 2/5
Game Master : 2/5
Surprise : 4/5

Infos utiles

Un récap' pratique pour faciliter votre réservation

Concepteurs

Exit Game

Nombre de joueurs

De 2 à 6 participants

Prix

De 19€ à 29€ par personne

Adresse

Östgötagatan 66. 116 64 Stockholm (Södermalm)
Metro Station: Skanstull

Post A Comment